Loading

Le projet

 

Tous concernés !

 

Au vu des enjeux, l’ensemble des habitants du Bassin Versant de la Saâne sont concernés: c'est un projet d'intérêt commun.

 

Les acteurs concertés !

 Concernant la mise en place des aménagements, ce sont 21 propriétaires et exploitants  qui sont associés à cette démarche. Les élus des 3 communes de ce projet ont participé à la concertation et ont été moteurs dans l’accompagnement du projet.

Les étapes

 

 

Les aménagements prévus

Pour répondre aux enjeux, différents types d'aménagements peuvent être mis en place comme la création de prairie, l'agroforesterie, la création de haies et de fascines, la création de mares, la plantation d'arbres isolés,  .... D'autres travaux pourraient améliorer le fonctionnement de la zone humide comme l'arasement de merlon, la création de noue,  l'évacuation des dépôts naturels (limons issus des apports du bassin versant), ....

 

La phase de concertation avec les propriétaires et exploitants étant en cours, les plans d'aménagements seront mis en ligne dès l'accord définitif de chaque partie.

Vie du projet

 

 

L’élaboration du programme de réhabilitation hydroécologique de Biville-La-Rivière étant conclue au titre de l’étude, la phase dite « projet » est en cours. Cette phase, correspond actuellement à affiner avec les propriétaires et exploitants agricoles les travaux au « cas par cas ».

 

Ceux-ci seront ensuite inscrits dans un programme d’opération. Ce programme prendra la forme d’un dossier qui permettra au SMBV SVS d’appeler les financeurs.

Travaux en fond de vallée

 

Une consultation aux entreprises est lancée en juin pour effectuer les travaux dans le fond de la vallée. Les demandes de financement ont été réalisées.

Les conventions de travaux sont en cours de signature.

Les travaux en fond de vallée vont se dérouler en deux tranches à partir de 2021 :

  • à l'amont de la route de Royville 
  • à l'aval de la route de Royville 

 

 

Travaux sur le versant

 

Fin de l'hiver 2021, des travaux ont été réalisés sur le versant afin de réduire le ruissellement agricole vers le fond de vallée. Les aménagements réalisés sont: 

- 450 ml d'une haie double rangs

- 8 haies de 90ml soit 1800 arbres d'essences régionales

- 3 fascines de 30 ml de fascines

- 40 000 m² de remise en herbe

 

 

 

 

 

Ces travaux ont été réalisés avec le concours financier de l'agence de l'eau Seine-Normandie dans le cadre du Contrat de Territoire Eau et Climat afin de protéger la source de la fontaine du Raux et la zone humide du marais d'Eglesmesnil

 

 

 

Une deuxième tranche de travaux est prévue l'année prochaine.