La Culture du Risque

 

Définition

 

La Culture du Risque est la connaissance par tous les acteurs (élus, techniciens, citoyens, … ) des phénomènes naturels et l'appréhension de la vulnérabilité. L'information des populations, et ceci dès le plus jeune âge, est le moteur essentiel pour faire progresser la culture du risque. Celle-ci doit permettre d'acquérir des règles de conduite et des réflexes, mais aussi de débattre collectivement des pratiques, des positionnements, des enjeux, etc.

Développer la culture du risque, c'est améliorer l'efficacité de la prévention et de la protection. En faisant émerger toute une série de comportements adaptés lorsqu'un événement majeur survient, la culture du risque permet une meilleure gestion du risque.


Auffay - 2007
Auffay - 2007

 

Un des axes développé par le Syndicat des Bassins Versants est la mise en place de Repères de crues sur les vallées de la Saâne, la Scie et la Vienne.

 

 

Une volonté nationale

 

La France est particulièrement exposée au risque d’inondation. D’importantes inondations et tempêtes l’ont dramatiquement rappelé ces dernières années.

Face à ce constat, et dans le cadre de la directive inondation, la France s’est pour la première fois dotée d’une stratégie nationale de gestion du risque d’inondation. Cette stratégie porte une attention spécifique sur les territoires les plus exposés – les territoires à risque important d’inondation (TRI) – mais concerne également l’ensemble du territoire.

Issue d’une consultation nationale auprès du grand public, la stratégie nationale de gestion des risques d’inondation (SNGRI) vise à assurer la cohérence des actions menées sur le territoire. Elle fixe trois grands objectifs  :

- 1. augmenter la sécurité des populations
- 2. réduire le coût des dommages
- 3. raccourcir fortement le délai de retour à la normale des territoires sinistrés.

 

Ces trois objectifs se déclinent en 4 défis à relever dont un s'intitule "Apprendre à vivre avec les inondations".

 

Pour plus d'informations, consulter le site de la DREAL Normandie

 

Des applications locales

 

L’unité urbaine de Dieppe a été retenue, le 27 novembre 2012, comme territoire à risque important d’inondation (TRI) par arrêté du préfet de la région Île-de-France.

 

Par la suite, un plan de gestion des risques d’inondation (PGRI), issu de la SNGRI, a été élaboré en 2015. Celui-ci constitue un document de planification pour la gestion des risques d’inondation sur le bassin dont son 4ème objectif concerne la Culture du Risque.