Loading

Les actualités

Plantation d'un verger conservatoire Saint Laurent en Caux - 05 décembre 2022

En 2021 et 2022, le SMBV a aménagé une parcelle agricole afin de réduire les ruissellements agricoles et atténuer le risque inondation mais également augmenter les potentiels écologiques (biodiversité): noue de guidage, enherbement, mare temporaire, taillis de Saules, ...

Le 05 Décembre, l'aménagement du site s'est clôturé par la plantation d'un verger conservatoire: 1 arbre=1 enfant. 32 arbres fruitiers d'essences anciennes et normandes ont été plantés par les enfants de l'école de St Laurent en Caux. Chaque enfant a apposé son prénom sur chaque arbre: ils grandiront ensemble et devront prendre soin de leurs arbres.

 

Rappel des travaux effectués en amont de la plantation du verger:

 

Phase 1 : Bornage, Terrassement du bas de la parcelle et création d'une noue de guidage pour 0.5ha. L'objectif est l'amélioration de la captation des eaux sur la parcelle.

 

Phase 2 : Enherbement, création de taillis de Saules sur 5 000 m² avec 4 000 plants, création d'alignement d'arbre avec 350 arbres, création de clôture vivante avec 180 Trognes. Les objectifs sont la réduction de l'érosion et du ruissellement afin d'atténuer l'inondation en aval. L'augmentation des potentiels écologiques (faune/flore) est aussi un des objectifs. Le taillis de Saule permet également la création d'une pépinière pour le SBV. 

 

Phase 3 : Création d'une zone humide "mare temporaire". Les objectifs sont hydrauliques (stockage et infiltration d'eau, phytoépuration), écologiques (création biotope amphibien et macro invertébrés) et pédagogiques.  

 

Phase 4 : plantation de 15 chêne sur talus Cauchois + création du verger pédagogique et conservatoire

Plantation La Chaussée - décembre 2022

 

Dans le cadre d'un appel à projet "Des enfants et des arbres", le SMBV Saâne Vienne Scie, en partenariat avec le propriétaire des parcelles agricoles, a monté un projet de plantation de haies. Ce projet a pour objectif de lutter contre le ruissellement agricole et l'érosion des sols, d'augmenter le potentiel écologique du territoire et de sensibiliser les générations futures aux bénéfices de l’arbre .

En parallèle, le SMBV accompagnera ces haies par 3 fascines réparties sur les axes de ruissellement

 

Le SMBV est intervenu auprès de la classe de CM1 de l'école de La Chaussée le 07 octobre : cette intervention a permis de préparer les enfants au futur chantier et de leur transmettre les grandes notions comme le cycle de l'eau, le bassin versant, la haie, .... Le propriétaire des parcelles qui seront implantées a également guidé les élèves en forêt pour approfondir la thématique des arbres.

Les élèves de la classe de CM1 se sont s'équiper de bottes et de pelles pour planter 300mètres de haies le 01 décembre. Au préalable, de l'herbe avait été semée à l'emplacement des futures haies. L'équipe verte du SMBV et les techniciens du SMBV étaient présents  pour compléter le travail des enfants.

 

Quelques  chiffres

5600 arbres répartis en une vingtaine d'essences locales

2,7kms de haies

3 fascines pour 80ml au total

 

En partenariat

 

 

L'opération est soutenue financièrement par l'association " des enfants et des arbres" dans le cadre de leur appel à projet. Le propriétaire prend en charge les plants et le SMBV assure l’ingénierie du projet et le financement des fascines situées sur les axes de ruissellement.

Travaux Thil Manneville/Hermanville

Sur les communes de Thil-Manneville et d'Hermanville, des travaux ont été menés début octobre 2022 afin de réduire les ruissellements naturels et agricoles. Situés sur une parcelle privée, une concertation a été menée avec le propriétaire.
Ce sont une alternance d'aménagements qui vont atténuer le risque d'inondation.

Notre BB "Bois Billonné", est composé de plusieurs noues, de 3 zones d'infiltration, de 3 talus Cauchois afin de capter 3 axes de ruissellements sur une surface d'environ 1 hectare.
La partie "végétale" viendra fleurir cet espace hydroécologique en décembre. Haie, fascine, boisement d'infiltration, boisement écologique, Saules têtards seront plantés par notre équipe verte.

Cette action est financée par l'agence de l'eau Seine-Normandie et le SMBV Saâne Vienne Scie.
Le Département de Seine Maritime participe à l'amélioration de cet espace en complétant nos aménagements en amont et aval de la route Départementale.

Inauguration des locaux - 22 septembre 2022

Le 22 septembre s’est tenue l’inauguration des locaux du SMBV Saâne Vienne Scie situé à St Honoré.
Arrivés à 10h30, plus de 50 convives ont pu parcourir les quelques 200m² de bureaux et 80m² de bâtiment technique avant le discours de cérémonie.
M. LEFORESTIER, Président du Syndicat Mixte des Bassins Versants Saâne Vienne Scie, ouvre la cérémonie : il remercie l’ensemble des participants de leur venue, manifestant leur intérêt pour les missions du SMBV, et excuse certaines personnalités retenues par d’autres obligations. Il remercie tout particulièrement le Département de Seine-Maritime, représenté par Alain BAZILLE, Vice-Président en charge des Infrastructures, des Ports et du Littoral, et Chantal COTTEREAU, Vice-Présidente en charge des collèges et de la réussite éducative. « Le Département est présent pour les communes et les intercommunalités, il sait répondre positivement à nos besoins ».

M. LEFORESTIER rappelle l’historique du SMBV : « durant 20 ans, cette collectivité s’est étoffée d’une équipe de plus en plus nombreuse et compétente, évolution accélérée par la prise de compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) en 2019. Cette compétence nouvelle a fait du SMBV un aménageur incontournable du territoire pour maintenir et améliorer la qualité de vie des 102 communes concernées. » Le SMBV a eu l’opportunité d’acquérir des locaux adaptés à ses besoins pour un coût raisonnable de 300 000€, dont le Département a participé à hauteur de 30%. M. LEFORESTIER profite de l’évènement pour remercier les entreprises ayant participé à l’embellissement et à l’aménagement du bâtiment.
Le Président du SMBV souhaite mettre l’accent sur un projet de grande ampleur, porté par le SMBV, et financé par l’agence de l’eau Seine-Normandie dans le cadre du Contrat de Territoire, et qui verra le jour en 2024 : la reconnexion de la Saâne à la mer. « Avec l’élévation du niveau de la mer, il est probable qu’il ne s’agisse que d’une première étape » annonce t’il. Il remercie les contribuables qui permettent la réalisation de l'ensemble des missions du SMBV via la taxe GEMAPI. Il conclut en sollicitant les personnes présentes à être des ambassadrices de la cause défendue au quotidien : la préservation de notre cadre de vie.

 

Mme Chantal COTTEREAU, se réjouit du soutien financier apporté par le Département pour que ce projet d’acquisition puisse voir le jour, et ce grâce à un travail collaboratif avec Alain BAZILLE. Cela a permis de maintenir des équipements en zone rural.

 

M. Alain BAZILLE conclut le discours de cérémonie. Excusant M. BELLANGER, Président du Département de Seine-Maritime, il se réjouit de représenter le Département au côté de Chantal COTTEREAU pour inaugurer ce projet d’acquisition, important pour un territoire rural : « Le Département de Seine-Maritime est un département de solidarité humaine et territoriale, d’où le soutien auprès des communes et d’intercommunalités dans le développement de leurs programmes d’investissements ». Le Département est aussi solidaire en matière de GEMAPI : un Syndicat Mixte du Littoral (SML76) a été créé regroupant les collectivités côtières et les SMBV côtiers pour répondre à des enjeux climatiques et de recul du trait de côte. M. BAZILLE tient à saluer le SMBV de son intégration au sein du SML76 et du portage de son projet de reconnexion de la Saâne à la Mer, associé à la commune de Quiberville, démarche novatrice et résiliente.

 

 

La cérémonie s’est poursuivie par la coupe du ruban tricolore, officialisant l’inauguration, puis par la poursuite des échanges autour d’un verre de l’amitié et de produits locaux.

PAPI Arques et Scie - cérémonie de signature 15 décembre

Rando'vélo - Les moulins, patrimoine et biodiversité

 

REPORT EN SEPTEMBRE EN RAISON DES CONDITIONS METEOROLOGIQUES

Le Syndicat Mixte des Bassins Versants Saâne Vienne Scie organise le 10 juillet une balade vélo à destination du Grand public. Cette balade a pour thématique "Les moulins, patrimoine et biodiversité".

 

Dans le cadre du Contrat de Territoire Eau et Climat Saâne et Scie financé par l'agence de l'eau Seine-Normandie, des actions sont prévues pour restaurer la continuité écologique (circulation des poissons notamment) de nos fleuves côtiers.

Au départ de Quiberville, une boucle de 22 kms permettra de suivre la Saâne jusqu'à Gueures en empruntant des chemins ruraux, l'avenue verte, et des routes communales, et ainsi prendre connaissance des actions menés par le SMBV. Les participants auront l'occasion de découvrir :

- d'anciens moulins ou vestiges situés le long de la Saâne, propriétés privées pour la plupart,

- leurs histoires et les projets menés sur ces derniers pour concilier biodiversité (circulation des poissons migrateurs et des sédiments, restauration des habitats aquatiques) et patrimoine  devenu vétuste.

 

Coté pratique

 

Le nombre maximum de personnes est de 20 (10 ans minimum, accompagné d'un adulte).

Les participants peuvent venir avec leurs vélos (VTT ou VTC) et casques. Cependant, des vélos peuvent être fournis grâce au partenariat avec l'Office de tourisme Terroir de Caux.

Un gouter est offert au cours de la balade.

 

 

Animation sur inscription

02 35 04 49 92

Travaux en espace rural - Rainfreville et Tocqueville en Caux

 

Le Syndicat Mixte des Bassins Versants Saâne Vienne Scie entame son programme d’aménagement en espace rural pour le premier trimestre 2021. Ce programme débute par les communes de Rainfreville et de Tocqueville-en-Caux. Suite à la concertation entre les différents acteurs, la validation des emplacements des aménagements, les déclarations réglementaires, les travaux ont pu débuter.

 

A la suite d’un long processus de concertation et de demandes réglementaires, le premier coup de pelle a été donné en ce début d’année, annonçant la création de plusieurs mètres linéaires d’aménagements. Johann Wattiez, technicien Espace rural et Environnement au SMBV SVS, coordonne les travaux : « la création d’une série d’aménagements permettra de réguler les écoulements des eaux de ruissellement agricole et de limiter les coulées de boue en période de fortes pluies ». En effet, des inondations sur les habitations, les voiries et les transferts de limons dans la Saâne sont monnaie courante sur le secteur.

Suite à la négociation entre l’agriculteur, les propriétaires, les riverains et la commune, voici quelques chiffres pour imager le chantier dit « hydro écologique » :

 

335 mètres de talus Cauchoix, 440 ml de noue d’infiltration et de guidage, un passage à gué, une zone de délestage hydraulique, 2 saignées de transfert vers un boisement forestier, une mare d’infiltration de 180 m² et la plantation d’une haie de 325 ml composée avec des essences régionales (Fusain, Cornouiller, Bourdaine, Charme, Viorne, Hêtre) et des hauts-jets (Chêne, Noyer, Tilleul).

 

L’ampleur de ces aménagements est assez exceptionnelle sur notre territoire : sans la volonté de l’agriculteur et des riverains, ce projet n’aurait pas vu le jour.

 

 

 

Outre l’objectif de protection des biens et des personnes, ces aménagements permettent d’offrir une zone refuge pour la faune et la flore de nos campagnes, ils retiennent les produits phytosanitaires et limitent ainsi leur dispersion dans la Saâne et la Mer.  Avec la plantation de 1 000 arbres ce sont aussi environ 22 tonnes de carbone capté chaque année, participant ainsi à limiter les conséquences de l’accélération du dérèglement climatique.

 

Des aménagements hydro-écologiques qui perdurent dans le temps.

 

Afin de pérenniser ces aménagements, une convention appelée « Obligation Réelle Environnementale » engage l’agriculteur, les propriétaires et le Syndicat Mixte des Bassins Versants SVS à suivre et entretenir les aménagements durant 50 années. Cet acte notarié suit les étapes de succession de la parcelle…

Ces aménagements ont pu être mis en place grâce à la participation financière de l’agence de l’eau Seine-Normandie.