Loading

Le contrat de territoire Eau et Climat

Saâne et Scie

  • Novembre 2022 : sondage sur Quiberville dans le cadre du futur projet de reconnexion de la Saâne à la mer

Le SMBV a mandaté la société INFRANEO pour réaliser une série de prestations géotechniques (forages, sondages, prélèvements de matériaux). Ces prestations doivent permettre de définir les caractéristiques du sous-sol existant. A la vue des résultats, le concepteur du futur exutoire de la Saâne pourra apporter les ajustements nécessaires afin d’assurer la bonne constructibilité de l’ouvrage d’art et sa pérennité dans le temps. Dès le 25 novembre et durant 15 jours , l’intervention aura lieu de part et d’autre de la RD 75 ainsi que sur la plage.

  • Octobre 2022 : animations scolaires sur la Basse vallée de la Saâne avec le collège de Luneray

En partenariat avec le collège Maeterlinck de Luneray, Samuel COMONT, technicien milieux aquatiques au SMBV, est intervenu début octobre afin de présenter le projet territorial de la basse vallée de la Saâne. Les élèves de 6ème ont ainsi pu comprendre des notions en lien avec leur programme scolaire comme l'impact de l'Homme sur le paysage, l'évolution des paysages, les cours d'eau et leur fonctionnement, le grand cycle de l'eau, ... 

A travers différents points d'arrêt (Sainte Marguerite sur Mer près de la station d'épuration, buse de la Saâne à Quiberville et marais de Longueil), les élèves ont découvert le rôle de la Saâne dans le paysage et ce qu'est un bassin versant, la problématique des inondations, le projet de reconnexion de la Saâne à la mer, les travaux qui ont été menés et qui vont être menés les prochaines années et leurs impacts, ...
Les élèves étaient munis de tablettes leur permettant de prendre des photos et continuer à travailler en classe. Deux autres interventions sont programmées cette année, laissant la place aux animations pour les 5èmes en 2023.

  • 26 Septembre 2022 : visite de chantier des travaux de restauration de la continuité écologique au moulin près du Captage de Gueures

Visite technique : restauration de la continuité écologique à Gueures

Le 26 septembre, le SMBV Saâne Vienne Scie organisait une visite technique à la suite des travaux de restauration de la continuité écologique sur la propriété du moulin près du captage à Gueures. Samuel COMONT, technicien Gestion des Milieux Aquatiques, a emmené les élus sur le chantier. "C'est un tronçon de 150 mètres de la Saâne qui a été remodelé à la suite de la suppression d’une chute d'eau sans usage, d'un ancien moulin". 

Samuel rappelle que ces travaux répondent à des obligations réglementaires: le SMBV accompagne les propriétaires pour mettre leur ouvrage en conformité. Les travaux sont réalisés avec l'accord du propriétaire. "Durant 1 mois, Samuel explique que la Saâne a été dérivée temporairement pour permettre d'effectuer les travaux hors d'eau". Une pêche de sauvegarde a permis d'évaluer le potentiel futur de la faune piscicole: des individus d’Anguilles jaunes et argentées, de Lamproies Fluviatiles, de Truites fario et de mer ont été sauvés, .... Une élue demande si ce type de travaux peut se reproduire sur d'autres ouvrages. Samuel COMONT indique que chaque aménagement de restauration de la continuité écologique est différent par la configuration du site et les enjeux locaux. La visite se poursuit en remontant la Saâne . Samuel montre les différents seuils de fond en blocs d’enrochement. Il explique que cela permet de stabiliser le profil du cours d’eau et de prévenir des risques d’érosion non contrôlés.  La chute initiale de 90 centimètres de dénivelé est ainsi remplacée par 3 seuils de fond à peine perceptibles mais nécessaire à la stabilisation du lit de la Saâne aménagée. Une recharge alluvionnaire en silex sur certains tronçons forme des radiers (zones d'écoulements rapides) nécessaires à la reproduction des poissons.

Les berges seront clôturées pour éviter le piétinement des bovins. La végétalisation du site (ensemencement, boutures de plantes de marais, plantations de ligneux) prévue dans quelques jours donnera un coup de pouce à la nature qui va vite reprendre ses droits après le terrassement. Dans 1 an, les stigmates des travaux auront disparu au profit d’une végétation dense et adaptée!

 L'arasement total de l’ouvrage a permis de retrouver un écoulement naturel de l’ancien bief envasé. L’alternance de courants lents et rapides contribue à la restauration d’habitats aquatiques nécessaire au développement de la vie des rivières.

Un film sera produit prochainement pour détailler en images le chantier et les objectifs.

Samuel COMONT rappelle que ces travaux ont pu être réalisés grâce à la participation financière de l'agence de l'eau Seine-Maritime dans le cadre du Contrat de territoire Eau et Climat, et le Département de Seine-Maritime.

  • Septembre 2022 : mise en fonctionnement du réseau de mesures en Basse Vallée de la Saâne

Dans le cadre du projet de reconnexion de la Saâne à la Mer, le SMBV Saâne Vienne Scie a installé 7 stations de mesures réparties sur le territoire de la Basse Vallée de la Saâne. 3 stations piézométriques (nappe profonde et nappe alluviale) et 4 stations hydrométriques (cours d'eau) vont permettre de définir l'état initial du fonctionnement de la basse vallée avant travaux et d'évaluer les impacts de la reconnexion de la Saâne à la Mer après travaux .

La gestion des stations est assurée par le SMBV et le traitement et l'expertise des données sont assurés en partenariat avec l'Agence de l'eau Seine-Normandie. Ce réseau sera fonctionnel au cours du mois de septembre 2022.

 

Cette opération est cofinancée par l'agence de l'eau Seine-Normandie dans le cadre du contrat de Territoire Eau et Climat et le SMBV SVS.

  • Septembre à décembre 2022 : Diagnostics pyrotechnique et archéologique en Basse vallée de la Saâne

Le SMBV Saâne Vienne Scie a mandaté une entreprise spécialisée afin de réaliser une mission pyrotechnique. En effet, le secteur de la Basse Vallée de la Saâne a été affecté par des combats durant la Guerre 39-45 et est donc susceptible de contenir des résidus d'explosifs. Cette mission débutera semaine 36 et permettra de confirmer l'absence d'explosifs sur la zone des futurs travaux et d'assurer la sécurité des futures interventions.

A la suite de ce diagnostic pyrotechnique, le SMBV doit mener des diagnostics archéologiques sur la future zone de travaux (commune de Quiberville), en application à la réglementation en vigueur. En effet, des vestiges gallo-romains sont présents sur la commune de Ste Marguerite sur Mer et une recherche plus large doit être effectuée afin de déterminer la présence ou non de témoignages historiques (poteries, céramiques, constructions, ...).

Le diagnostic sera réalisé par l'INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) et se déroulera du 19 septembre à début décembre 2022. Cette intervention consistera à réaliser des sondages à faible profondeur et à intervalles réguliers  sur la zone de travaux. Ces placettes seront rebouchées par la suite.

  • Aout à septembre 2022 : Restauration de la continuité écologique du moulin près du Captage à Gueures

Moulin avant travaux

 

Des travaux de restauration de la continuité écologique de la Saâne sur la commune de Gueures ont débuté dès la mi-aout. Il s’agit de l’arasement du seuil du moulin près du captage, aujourd’hui sans usage hydraulique. L’intervention a débuté par des travaux forestiers puis par la dérivation provisoire de la Saâne afin de pouvoir réaliser les aménagements à sec. Pour se faire, une  tranchée a été créée et un batardeau a permis de fermer le lit actuel de la Saâne. Une pêche de sauvetage  a été réalisée: des Anguilles jaunes et argentées, Lamproies Fluviatiles, Truites fario et de mer ont été pêchées.

 

 

Une fois le cours d'eau dévié, la destruction de la maçonnerie de l'ouvrage fait de briques et silex (matériaux inertes) a permis de reboucher partiellement la fosse aval de la chute  d'une profondeur de 3m. Les seuils de fond ont été réalisés pour stabiliser le profil en long du cours d'eau. Une recharge en cailloux  a été effectuée afin de retrouver un substrat propice à la reproduction des salmonidés.

 

La Saâne retrouvera son lit initial semaine 37. Les travaux se termineront par le talutage des berges, la végétalisation des berges et la pose d'une clôture et d'un abreuvoir aménagé.

 

La roue en ruine est conservée en état afin de garder en mémoire l’ancienne activité hydraulique du site (Moulin à blé).

 

Les aménagements ont été réalisés en accord avec les propriétaires, via la signature de conventions.

 

De nombreuses prises de vue ont été faites durant les travaux: un film de présentation vous sera présenté prochainement.

Cette opération bénéficie du financement de l'agence de l'eau Seine-Normandie  dans le cadre du Contrat de Territoire Eau et Climat  et du Département de Seine-Maritime.

  • Aout 2022 : Restauration d'une mare, en amont du marais d'Eglemesnil

Sur la commune de BIVILLE-LA-RIVIERE, des travaux de restauration d'une mare ont débuté fin aout 2022. En plus de l'intérêt écologique de cet aménagement, les travaux permettront d'augmenter le stockage et l'infiltration des eaux de ruissellements agricoles, et ainsi protéger le marais d'Eglemesnil.

 

La première tranche de travaux concerne l'ouverture des milieux (coupe des Saules, débroussaillage des ronciers). La seconde tranche, débutera début septembre, pour des travaux de terrassement: le curage, le profilage, la création de noues de guidage et la réalisation d'un passage à gué.

 

Ce chantier clôturera l'opération de restauration du marais d'Eglemesnil qui a débuté en hiver 2021.

 

Les travaux sont financés en partie par l'Agence de l'eau Normandie Seine.

  • Juillet 2022 : Edition d'un livret illustré

Toujours dans un objectif de sensibilisation, le SMBV a travaillé avec une illustratrice naturaliste pour éditer ce livret qui aborde de manière très pédagogique les zones humides et les cours d'eau des vallées de la Scie et de la Saâne. A travers des dessins tant esthétiques qu'instructifs, les lecteurs pourront comprendre les notions de continuité écologique, de zones d'expansion des crues, de lit mineur ou majeur ou encore de bassin versant. Des versions papier sont disponibles à la demande.

(le livret peut être téléchargé et utilisé dans sa globalité. Les crédits doivent être cités: SMBV Saâne Vienne Scie et Maud BRIAND, illustratrice).

  • 25 Juin 2022 : Une rando'contée en vallée de Scie

En partenariat avec Simon Bérenger de l'association des riverains de la Scie et Marie-Laure Giannetti, conteuse, le SMBV a organisé une rando'contée le 25 juin dernier. Malgré une météo capricieuse, une vingtaine de participants ont parcouru une boucle de 6kms en passant par le moulin de la Ravine et le moulin Neuf.

 La conteuse a plongé les promeneurs dans le monde de la grenouille , du Saumon du savoir ou encore de la légende du Martin Pêcheur. Le technicien rivière a présenté les actions dont l'objectif est de restaurer la continuité écologique du cours d'eau et de restaurer les zones humides. La sortie s'est clôturée autour de brioches fournies par le Moulin de l'Arbalète (St Maclou de Folleville).

 

La mairie des Cent Acres a participé à l'organisation de cette journée.

  • Juin 2022 : Organisation d'animations scolaires 

Le SMBV Saâne Vienne Scie a offert la possibilité à une centaine d'élèves de découvrir les richesses des zones humides et des cours d'eau en vallée de Scie. Sur la propriété du Moulin de la Mer à Petit-Appeville, les élèves de 4 classes des écoles primaires de Hautot sur Mer et St Aubin sur Scie ont été guidés par Yves et Fabrice, animateurs à CARDERE, et Simon, technicien rivière sur la Scie. A travers des ateliers pédagogiques, les plantes des prairies humides, les animaux des rivières ou les papillons n'ont plus eu de secrets pour les enfants. Grâce à ces animations, une centaine d'enfants ont été sensibilisés à la protection des zones humides et des cours d'eau.

  • Avril 2022 : Visite technique au marais d'Eglemesnil

Le 06 avril, une visite technique a été organisée à destination des élus de son territoire. Cette visite avait pour objet de présenter les travaux qui se sont déroulés en 2021 et en 2022  sur le marais d'Eglemesnil. Samuel COMONT, technicien Gestion des milieux aquatiques et humides au SMBV, accompagné de son Président  Nicolas LEFORESTIER, ont emmené une douzaine d'élus sur les différentes zones aménagées.

 

Les travaux les plus significatifs sont les terrassements avec évacuation de terre: arasement de merlons datant de la construction de la voie ferrée du Tortillard, décaissement d’anciens remblais, réalisation de noues, etc… L'intervenant explique que l'évacuation des déblais a été facilitée par le dépôt à proximité, dans un terrain situé sur le coteau et propriété du SMBV.

Déjà sur les zones aménagées en 2021, la nature a repris ses droits  avec la reprise de la végétation . Une élue demande quelle sera la gestion de la zone par la suite. Il lui ait répondu que les prairies humides continueront à être gérées  par les exploitants actuels en pâturage. Seule une zone de 0.5 ha sera clôturée pour devenir une zone naturelle : des conventions ont été signées avec les différents propriétaires.

 

La visite s'est terminée le long d'une noue de 300 mètres linéaires  créée en 2021. Samuel COMONT explique qu'elle facilite la pénétration de l’eau dans la zone d’expansion des crues. Des abreuvoirs aménagés et des clôtures ont été disposés pour protéger les berges. Les élus apprécient ces sorties sur le terrain car c'est une concrétisation des projets présentés et votés en Comité syndical.

  • Mars 2022 : Travaux au marais d'Eglemesnil - phase 2

 

En amont « le long » de la RD 107, à Biville la Rivière, les travaux consistent à:
- araser des merlons qui empêchent les crues de la Saâne de s'épandre dans le marais,
- créer une noue pour évacuer les eaux venant du bassin versant du fond de Sassetot,
- supprimer des remblais anciens en fond de vallée et créer une zone naturelle humide de 0,5 ha,
L'objectif principal est d’optimiser l’expansion des crues de la Saâne dans une prairie alluviale d’une surface de 4.5 ha. Ce stockage des eaux en crue dans les zones naturelles permet de limiter l’inondation des zones urbanisées en aval. Les autres objectifs sont de restaurer les milieux humides (zone de marais), gage de biodiversité, d’épuration des eaux de surface et d’adaptation au changement climatique.
L’ensemble des travaux sont réalisés sur des parcelles privées, en accord avec les propriétaires.

  • Octobre 2021: Pêche en basse vallée de la Saâne
Dans le cadre du projet de reconnexion de la Saâne à la mer, des inventaires faunistiques et floristiques ont débuté depuis le début de l'année sur les communes de Quiberville, Ste Marguerite et Longueil. Afin de disposer d'un recensement précis de la biodiversité, tous les cortèges sont étudiés: les plantes aquatiques, herbacées, arbustives, les amphibiens, les insectes, les oiseaux, .... Début octobre, l'inventaire concernait les espèces vivants dans les cours d'eau et les annexes hydrauliques (fossés en eau, bras morts). Des filets ont été immergés la veille des relevés: Anguilles, Truites fario, Crevettes, Epinochettes, Flets, Bars juvéniles, ont été recensés. La réalisation de ces inventaires s'inscrit dans le respect des procédures réglementaires avant la réalisation des travaux de reconnexion de la Saâne. Nous vous informerons prochainement les résultats de la totalité des inventaires et leurs interprétations .
  • Conception d'outils de communication

L'évènement du SMBV'tour était l'occasion pour le SMBV de créer une exposition présentant le Contrat de Territoire Eau et Climat Saâne et Scie et les grandes actions. Ces roll'up seront mis à disposition des communes concernées lors de la réalisation des travaux. Ils seront également utilisés pour tous évènements permettant de promouvoir ce contrat.

  • SMBV'Tour le 16 septembre : une vingtaine d'élus ont parcouru notre territoire

Les élus du territoire avaient à cœur de connaître plus intimement les missions du SMBV, afin de comprendre et par conséquent, d’agir, avec une plus grande implication dans les actions menées par le SMBV.  Le SMBV’tour a permis de leur présenter les actions menées par le Syndicat. Au programme, ce sont des thématiques comme le projet territorial de la basse vallée de la Saâne, la restauration de la continuité écologique et des zones humides, la biodiversité, la prévention des inondations et la Culture du Risque, l’adaptation au changement climatique, … qui ont été abordées.

 

  • Rando'vélo le 11 septembre : une trentaine de participants ont parcouru la vallée de la Saâne

Une vingtaine de participants se sont lancés à vélo pour parcourir la vallée de la Saâne de Quiberville sur Mer à Gueures en passant par les communes de St Denis d'Aclon et Ouville la Rivière. Les paysages vallonnés ont mis à l'épreuve les mollets des cyclistes, mais quel plaisir de partir à la découverte des moulins (pour la plupart privés) de la vallée et d'écouter un animateur passionné par son travail. Samuel COMONT, technicien Gestion des milieux aquatiques au Syndicat Mixte des Bassins versants Saâne Vienne Scie, a présenté l'histoire de certains moulins, leur fonctionnement et les travaux menés ou à venir sur les chutes d'eau, témoignages d'anciennes activités. M. COMONT explique que certaines chutes d'eau entravent la libre circulation des sédiments et de certaines espèces de poissons comme le Saumon ou la Truite de mer. Il travaille donc avec les propriétaires des moulins pour trouver des solutions et ainsi répondre à l'obligation réglementaire nationale et européenne de mise en conformité. La sortie s'est clôturée par une pause gouter au Château de Gueures, dont des travaux ont été menés sur le cours d'eau en 2015. Aujourd'hui, plus aucune trace ne laisse présager la présence d’un ouvrage hydraulique : la Saâne coule paisiblement à travers la propriété, avec toute la richesse écologique qui l'accompagne. Le SMBV Saâne Vienne Scie remercie les propriétaires d'avoir permis de découvrir ces sites remarquables. 

  • Travaux d'arasement de merlons - Basse vallée de la Saâne

L’arasement de merlons, pourquoi ?

 La basse Saâne est longée, en partie, par des merlons (talus). Cet héritage historique a plusieurs origines: aide à la navigation des bateaux de pêche remontant  jusqu’à Longueil, curage de la Saâne. Aujourd’hui, la connexion entre la rivière et le fond de vallée (prairies humides) est fortement perturbée.

 

Sous l'influence de la marée, les entrées d'eau de mer se font jusqu'à l'ancienne ferme Sturdza (en aval de Longueil). L’arasement de merlons ou brèches faciliteront les échanges en eaux saumâtres entre cours d’eau et annexes hydrauliques, prairies riveraines.

Dans un objectif environnemental, l’épandage des crues vers les parcelles riveraines du fond de vallée permettra de diversifier les milieux (fossés humides, micro-vasières, mares permanentes, prairies humides, etc) aidant  ainsi l’implantation d’une flore diversifiée typique et d’une faune associée. Cette flore des milieux humides estuariens pourra alors s’exprimer, aidant ainsi à la biodiversité locale (milieux propices au nourrissage des certaines espèces d'oiseaux).

 

 

Les travaux :

Cette semaine débute les travaux d'arasements et de brèches dans les merlons sur les terrains du Conservatoire du Littoral : 2000m3 de terre vont être exportés. Une partie des remblais servira à créer un talus cauchois planté en pourtour d’une ferme à Quiberville sur Mer.

Le gain hydraulique des travaux d'arasement des merlons n'est plus à démontrer: en effet, 25 hectares de prairies seront  d’avantage disponibles en période de crue.

Il est également prévu de mettre en place des aménagements agricoles type abreuvoirs et clôtures afin de protéger les berges du piétinement des bovins et de maintenir la végétation en berge. 

Ces travaux s'intègrent dans le projet de reconnexion de la Saâne à la mer. Ils sont financés par l'agence de l'eau Seine-Normandie dans le cadre du Contrat de Territoire Eau et Climat Saâne et Scie à hauteur de 80%. Les 20% restants restent à la charge du SMBV.

  • Inventaires archéologiques
  • Travaux en fond de vallée - marais d'Eglesmesnil (avril à juillet 2021)

 

Les travaux de restauration hydro-écologique du marais d’Eglemesnil ont commencé avec l’abattage de peupliers en berge en aval du pont de Royville du 26 au 28 avril dernier.

Ces arbres vieillissants et inadaptés aux berges (faible enracinement) menaçaient de basculer dans le cours d’eau.

La route départementale a été barrée à la circulation pour la mise en sécurité du chantier de démontage. Les rémanents de coupe évacués seront valorisés en plaquettes et bois de chauffage.

 

Des plantations d’espèces adaptées aux berges (aulne par exemple) seront réalisées à l’automne en remplacement.

 

 

Un essaim d'abeilles a été dérangé lors des travaux. Cet essaim a été sauvé grâce à l'intervention de notre technicien.

 

Fin juin ont débuté les travaux d'arasement de merlons pour optimiser l’expansion des crues, la création de noues, l’évacuation de remblais, la restauration de zones humides, la végétalisation.

  

  • Travaux sur le versant du marais d'Eglesmesnil (hiver 2021)

 

Des travaux ont été réalisés sur le versant afin de protéger la source de la fontaine du Raux et la zone humide du marais d'Eglemesnil. Les aménagements réalisés sont: 

- 450 ml d'une haie double rangs

- 8 haies de 90ml soit 1800 arbres d'essences régionales

- 3 fascines de 30 ml de fascines

- 40 000 m² de remise en herbe

 

 

 

  • Lancement de l'étape opérationnelle de la reconnexion de la Saane à la mer - 1er timestre 2021

 

- Recrutement d'un AMO (Assistant à Maitrise d'Ouvrage)

- Lancement des prestations Inventaire Écologique

- Lancement des prestations Évaluation Environnementale (Étude d'impact)

- Lancement des prestations Maitrise d’œuvre

 

 

  • Longueil: Restauration des berges de la Saâne - Décembre 2020

 

Le premier coup de pelle a été donné le long de la route départementale 127. A cet endroit, un méandre marqué de la Saâne dirige le courant vers la berge, cette dernière faisant office d’accotement le long de la route départementale. Une érosion était surveillée sur une berge abrupte et instable. La crainte de voir des désordres sur la route départementale nous a poussé à agir !

 

Agir pour renforcer ce talus.

Un tunage forestier en chêne non traité et un enrochement noyé ont été installés, garantissant la stabilité du pied de berge.

Puis un talutage en pente douce, végétalisé par des essences arbustives et un ensemencement herbacé vient enraciner l’arrière de l’ouvrage.

 

D’autres travaux seront réalisés tout au long de la Saâne jusqu’à son exutoire. Cette action est financée par l’agence de l’eau Seine-Normandie dans le cadre du contrat de territoire Eau et Climat et le SMBV SVS.

 

Contrat financé par


Travaux de restauration de la continuité écologique - Gueures