Fascine

Les fascines sont des aménagements constitués de fagots de bois enterrés en partie, maintenus à l’aide de pieux. Elles peuvent être vives (les fagots de saule et les pieux reprennent) ou mortes (fagots de saule désactivés et pieux en châtaignier généralement). 

 

Avec les exploitants, nous avons fait le choix de mettre en place des fascines vivantes, afin de pérenniser les aménagements qui prendront à terme la morphologie d’une haie (maîtrise d’ouvrage du Syndicat des Bassins Versants).

 

Les fascines permettent de ralentir et de filtrer les écoulements en jouant le rôle de « filtre à café ».

 

La présence d’une zone enherbée notamment à l’aval de la fascine permet une décantation importante des limons contenus dans les eaux de ruissellements qui sont ralenties.

 

Principes d’aménagement :

Les fascines sont constituées de fagots de saule positionnés en quinconce entre deux rangées de pieux de saule vivants (fascines vives) et attachés par des tasseaux ou du fil de fer.

 

Une technique bien précise est nécessaire et les fascines doivent être réalisées pas des professionnels, faute de quoi elles pourraient non seulement s’avérer inefficaces, mais également dangereuses (montée en charge / rupture, risque d’embâcle à l’aval etc.)

Les eaux arrivent de l’amont, passent dans la fascine, sont ralenties et les fines se déposent en amont ou en aval de celle-ci.

L’érosion des sols est ainsi fortement limitée et les risques sur les enjeux aval diminués.

 

 

La mise en place d’une fascine nécessite un savoir-faire particulier sans lequel on peut accentuer les risques.

Contactez le Syndicat pour plus de renseignements.

 

 

Quelques exemples de réalisations sur le Secteur du Syndicat des BV Saâne Vienne et Scie : 

 

[Retour]