Loading

Le projet Basse Saâne

Source: LARREY et ROGER - Conservatoire du littoral

Contexte

 

Les trois communes de la basse vallée de la Saâne, Quiberville sur Mer, Sainte Marguerite sur Mer et Longueil ont été soumises à de nombreuses inondations ces dernières décennies (dont la plus marquante en 1999). Ainsi, en 2006, le Syndicat de Bassin Versant Saâne Vienne et Scie engage un projet de « ré-estuarisation » de la basse vallée afin de lutter contre les inondations, restaurer la libre circulation des poissons migrateurs, préserver la ressource en eau et valoriser les milieux (conduite de nombreuses études mais aucun scénario d’aménagement de la basse vallée retenu). En parallèle, le Conservatoire du littoral se positionne comme partenaire de ce projet et définit une stratégie d’intervention foncière en délimitant un périmètre autorisé d’environ 180 ha sur le secteur de la basse vallée. 

Entre 2011 et 2014, la basse vallée intègre le programme européen LiCCo (Littoraux et changements côtiers) dont le but est d’accompagner les populations côtières pour comprendre, se préparer et s’adapter aux effets du changement climatique.

Téléchargez les documents LiCCo

 

 

Le  projet territorial de la basse vallée de la Saâne

 

Depuis 2012, le Conservatoire du littoral reprend la démarche à travers un projet de territoire en travaillant sur une approche plus globale comprenant un ancrage local et une concertation renforcée avec tous les acteurs (privés, publics, locaux, départementaux et régionaux). Le projet territorial intègre alors trois volets :

- appréhender le risque inondation en favorisant l’écoulement de la Saâne à la mer tout en répondant au risque submersion marine ; 

- prendre en compte l’ensemble des usages socio-économiques de la basse vallée (riverains, usagers, agriculteurs, pêcheurs, chasseurs, touristes, …) ;

- améliorer la qualité du milieu (zone humide, continuité écologique, paysage, eau, etc.).

 

Les partenaires impliqués

 

Ce sont l’Agence de l’Eau Seine Normandie et la Région Normandie qui financent le projet. Le Conservatoire du littoral assure la coordination et la mise en œuvre avec un agent sur site. Les partenaires (Etat, Région, Département, Intercommunalités, Communes, Associations, Riverains, Agriculteurs, Pêcheurs, Chasseurs, …) contribuent à sa construction via deux instances de concertation. Le comité technique permet la co-construction du projet territorial et le suivi des travaux des bureaux d’étude. Il se réunit en fonction des besoins plusieurs fois par an. Le comité de pilotage est l’instance de prise de décision et de validation des travaux qui se réunit une fois par an. Plusieurs réunions publiques et ateliers ont également permis d’informer et associer la population locale.

 

Avancement du projet

 

Le comité de pilotage de septembre 2016 a permis de valider la trajectoire globale du projet à court, moyen, long terme et les grands principes des actions à conduire dans les prochaines années à savoir :
o L’aménagement d’un ouvrage hydraulique de reconnexion de la Saâne à la mer ;
o La relocalisation du camping de Quiberville et des bungalows de Sainte Marguerite sur Mer;
o L’organisation de l’ensemble des usages et de la valorisation touristique du site ;
o La valorisation des milieux en restaurant les fonctionnalités des zones humides.

 

Source: Conservatoire du Littoral - Projets de territoire

Vous pouvez suivre l'évolution du projet en consultant les publications du Conservatoire du Littoral.

Projet territorial de la Basse Vallée de la Saâne - Lettre d'info n°1
Projet territorial de la Basse Vallée de la Saâne - Lettre d'info n°1
Projet territorial de la Basse Vallée de la Saâne - Lettre d'info n°2
Projet territorial de la Basse Vallée de la Saâne - Lettre d'info n°2

Synthèse des plans de gestion du Conservatoire du Littoral

Vallée de la Saâne, cap d'Ailly, bois de Bernouville et vallée de la Scie