Loading

En décembre 1999, 2 tempêtes jumelles s'abattaient sur la France engendrant de graves inondations sur la Seine-Maritime. 20 ans après, le Syndicat du Bassin Versant de l'Arques commémore ces évènements en organisant une exposition itinérante à destination du grand public.

 

L'objectif : se souvenir des évènements passés, sensibiliser petits et grands au risque inondation et communiquer sur les bons gestes.

 

L'exposition sera présente :
📍 A Neufchâtel-en-Bray (mairie) du 18 au 23 novembre 2019.
📍 A Envermeu (mairie) du 2 au 6 décembre 2019.
📍 A Dieppe à la Médiathèque J. Renoir du 10 au 15 décembre 2019, puis à ESTRAN cité de la Mer jusqu'au 31 janvier 2020.

 

Pour tout renseignement, contactez le SMBV de l'Arques au 02 35 17 55 33, ou par mail : infos@bvarques.fr

 

 

Publié le 7 novembre 2019


La culture des pommes de terre provoque des coulées de boue : il faut agir !

Interview du Président du SMBV du Dun et de la Veules dans les Infos Dieppoises du vendredi 1er novembre 2019.

 

Face à la multiplication des ruissellements boueux sur les voiries, M. Philippe DUFOUR, Président du Syndicat Mixte des Bassins Versants du Dun et de la Veules, rappelle que les agriculteurs possédant des parcelles de pommes de terres engagent leurs responsabilités en cas de coulées de boue sur les routes.

 

En effet, certaines parcelles de pommes de terre ne sont pas bien placées et une fois les pommes de terre ramassées, la terre n'arrive plus à absorber l'eau et de la boue s'échappe des champs, rendant ainsi les routes dangereuses. Il est possible de mettre en place des aménagements d'hydraulique douce, par exemple des fascines ou des bandes enherbées. Mais cela ne suffit pas : les agriculteurs doivent aussi penser aux conséquences de la culture de pommes de terre, car " elle ne peut pas profiter à certains et coûter à d'autres " rappelle M. DUFOUR. De plus, cette boue peut également se retrouver dans la mer et la polluer.

 

A vos agendas :

Le PAPI (Programme d'Actions de Prévention des Inondations) a été mis en place par le SMBV de l'Arques et le SMV Saâne Vienne Scie. Pour que tous en prennent connaissance, des réunions publiques ont lieu :

 

➡️ Lundi 4 novembre à 18H
Salle de Justice, Mairie de NEUFCHÂTEL-EN-BRAY

➡️ Mercredi 6 novembre à 18h
Sall'Inn, ROUXMESNIL-BOUTEILLES

➡️ Jeudi 14 novembre à 18h
Grande salle des fêtes d'AUFFAY

 

Pour plus d'informations, rendez vous sur PAPI Arques et Scie ou contactez le 02 35 17 55 32, ou par mail à jwambre@bvarques.fr

(Article des Informations Dieppoises du 1er novembre 2019)

 

Publié le 4 novembre 2019

Lancement de l'opération de création d'un ouvrage de ralentissement dynamique sur le secteur d'Ablemont (communes de Bacqueville-En-Caux et Hermanville)

 

Après une procédure d'appel d'offres, le bureau d'études ANTEA a été retenu par la commission d'appel offres pour assurer les missions de maîtrise d’œuvre qui permettront dans un premier temps de concevoir l'ouvrage, ensuite d'établir les dossiers réglementaires en vue d'obtenir les autorisations pour la construction de l’aménagement, et enfin d'assurer le suivi des futurs travaux.

 

Ablemont - Photo SMBV SVS

 

Publié le 31 octobre 2019

Nos choix d'aujourd'hui sont décisifs pour l'avenir des océans et de la cryosphère

 

Le dernier rapport spécial du Groupe d'experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC) paru en septembre 2019 souligne qu'il importe de définir de toute urgence des mesures prioritaires opportunes, ambitieuses et coordonnées pour faire face aux changements durables sans précédent que subissent l'océan et la cryosphère (Régions gelées de notre planète)

 

Les glaciers et les calottes glaciaires des régions polaires et montagneuses perdent de la masse, ce qui contribue à l'accélération de l'élévation du niveau de la mer, ainsi qu'à l'expansion de l'océan qui se réchauffe.

Selon le rapport, alors que le niveau de la mer a augmenté d'environ 15 cm à l'échelle mondiale au cours du XXe siècle, cette hausse est actuellement plus de deux fois plus rapide (3,6 mm par an) et continue de s'accélérer. Le niveau de la mer continuera d'augmenter pendant des siècles. Cette hausse pourrait atteindre 30 à 60 cm environ d'ici 2100 et ce, même si les émissions de gaz à effet de serre sont fortement réduites et si le réchauffement planétaire est limité à une valeur bien en dessous de 2°C, mais environ 60 à 110 cm si ces émissions continuent d'augmenter fortement.

 

 

" Au cours des dernières décennies, l'élévation du niveau de la mer s'est accélérée en raison de l'augmentation des apports d'eaux provenant des calottes glaciaires du Groenland et de l'Antarctique, ainsi que de la contribution des eaux de fonte des glaciers et de l'expansion des eaux marines qui se réchauffent." a indiqué Valérie MASSON-DELMOTTE, co-présidente du  Groupe de travail du GIEC. " Cette nouvelle évaluation a également révisé à la hausse la contribution prévue de la calotte glaciaire de l'Antarctique à l'élévation du niveau de la mer d'ici 2100 en cas de fortes émissions de gaz à effet de serre " a-t-elle ajouté. "La grande variété de projections relatives au niveau de la mer pour 2100 et au-delà est due à la façon dont les calottes glaciaires réagiront au réchauffement, en particulier en Antarctique, qui fait encore l'objet de grandes incertitudes."

 

L'élévation du niveau de la mer augmentera la fréquence des valeurs extrêmes de ce paramètre, par exemple à marée haute et pendant les grandes tempêtes. Selon les éléments dont nous disposons, quel que soit le réchauffement supplémentaire, des événements qui se produisaient précédemment un fois par siècle se produiront chaque année d'ici 2050 dans de nombreuses régions, augmentant les risques auxquels sont confrontées de nombreuses villes côtières et petites îles de faible élévation.

 

Sans investissements majeurs dans l'adaptation, ces zones seraient exposées à des risques croissants d'inondation. Selon le rapport, tout semble indiquer que certains États insulaires deviendront inhabitables en raison des changements liés au climat subis par l'océan et la cryosphère, mais les seuils d'habitabilité demeurent très difficiles à évaluer. L'intensification des vents et de la pluie associés aux cyclones tropicaux exacerbe les valeurs extrêmes du niveau de la mer et les aléas côtiers. L'intensité des aléas sera encore plus grande en raison d'une augmentation de l’intensité moyenne des cyclones tropicaux, de l'amplitude des ondes de tempête et de la pluviométrie qui y sont associées, en particulier si les émissions de gaz à effet de serre demeurent élevées.

Sainte-Marguerite Sur-Mer - Photo SMBV SVS

Publié le 30 octobre 2019


Réunions publiques PAPI

Le Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI) de l'Arques et de la Scie est un outil de contractualisation entre l’État et les collectivités. Il vise à la mise en œuvre d'actions en mobilisant l'ensemble des leviers de la gestion du risque inondation et des moyens financiers disponibles. Ce programme sera déployé sur une période de 6 ans, de 2021 à 2026.

Aujourd'hui, le programme contient au total 37 actions. Il est issu d'un travail conséquent de concertation mené par le Syndicat du Bassin Versant de l'Arques en étroit partenariat avec le Syndicat des Bassins Versants Saâne Vienne Scie.

 

Un PAPI est un projet qui se doit d’être partagé par tous. Dans ce cadre, un site internet est dédié au projet : papi-arques-scie.fr

Sur ce site, dans la rubrique "LE PAPI ET VOUS", un questionnaire permet à chacun de faire des remarques. Il permet également aux syndicats de mesurer la connaissance et la conscience du risque des participants.

 

Afin de renforcer cette consultation du public, 3 réunions publiques sont organisées au mois de novembre :

 

➡️ Lundi 4 novembre à 18H
Salle de Justice, Mairie de NEUFCHÂTEL-EN-BRAY

➡️ Mercredi 6 novembre à 18h
Sall'Inn, ROUXMESNIL-BOUTEILLES

➡️ Jeudi 14 novembre à 18h
Grande salle des fêtes d'AUFFAY

 

Pour plus d'informations, contactez le 02 35 17 55 32, ou par mail à jwambre@bvarques.fr

(Article du Paris Normandie du 22 octobre 2019)

 

Publié le 22 octobre 2019


Le Syndicat a fêté ses 20 ans !

Nous tenions à remercier tous les participants des balades du 21 septembre dernier, qui ont montré un grand intérêt pour notre structure et ses missions.
Nous espérons à l'avenir renouveler des activités similaires, et que vous serez tout aussi nombreux à répondre présent !

Publié le 22 octobre 2019

20 ans d'existence, ça se fête !

Venez nombreux découvrir le Vallée de la Saâne

à pied, à vélo ou en canoë!

GRATUIT

ATTENTION, les places sont limitées et les inscriptions obligatoires

Pour connaître le programme et les modalités d'inscription, cliquez ici

Entretien des ouvrages en cours

Le Syndicat des Bassins Versants Saâne Vienne et Scie gère un parc de plus de 60 ouvrages de gestion du Risque Inondation (bassins et barrages). En application aux arrêtés préfectoraux et aux textes réglementaires relatifs à la sécurité des ouvrages hydrauliques, le SBV SVS organise des campagnes d’entretien et de surveillance accrues de ces aménagements.

 

La fauche des ouvrages sera réalisée entre juillet et aout sur l'ensemble des ouvrages gérés par le SBV SVS.

 Publié le 11 juillet 2019

Des haies et fascines ont été implantées à Omonville et Rainfreville : Zoom sur cette démarche participative !

Grâce à une démarche participative de l’ensemble des acteurs (communes, exploitants, ...), le SMBV Saâne Vienne Scie a pu mettre en place 20 m de fascine sur la commune de Rainfreville, 25 m de fascine et 60 m de haie sur la commune d’Omonville.

Les haies sont constituées d’une dizaine d’essences locales, et la fascine quant à elle est constituée de 3 essences de Saules d’origine Française. Pour une efficacité optimale, trois années sont nécessaires aux aménagements.

 

Plus d'informations ici

 

Publié le 19 avril 2019

De nouvelles élections au SMBV

Suite à la révision de ses statuts, le 29 janvier 2019 se tenait le Comité Syndical: les délégués ont glissé leurs bulletins de vote dans l’urne afin d’élire la nouvelle gouvernance du SMBV.

Jacques THELU, Président (au centre),

Nicolas LEFORESTIER, 1er Vice-Président (à droite),

Bernard BAZILLE, 2ème Vice-Président (à gauche) et

Blandine DAS, 3ème Vice-Présidente.

 

9 autres délégués ont été élus permettant ainsi de constituer un Bureau de 13 membres.

 

> Plus d'infos, cliquer ici

Le SMBV évolue !

 

Le 02 Janvier 2019, la Préfète a acté, par arrêté préfectoral, la révision des statuts du Syndicat Mixte des Bassins Versants Saâne Vienne Scie.

Pour consulter la note explicative, cliquer ici

 

Le syndicat des bassins versants est l’acteur du grand cycle de l’eau ; cela comprend à la fois la lutte contre les inondations, la protection des biens et des personnes, mais aussi la préservation de la richesse et de la qualité des eaux ; sans oublier la sensibilisation du public et le développement de la culture du risque. L’utilité des syndicats de bassins versants n’est aujourd’hui plus à démontrer, ce sont désormais des structures incontournables. Je compte sur votre soutien dans la réalisation de nos missions.

Jacques Thélu,

Président du SBV.

Source: www.propluvia.developpement-durable.gouv.fr

En raison de l'amélioration de la situation hydrologique en Seine-Maritime, l'épisode de sécheresse est terminé.

Cependant, cette situation ne doit pas modifier vos comportements: l'eau est un bien précieux. 

 

> Communiqué de presse  de la Préfecture de Seine-Maritime

Source: www.tameteo.com